BIOGRAPHIE



Tanya WALL est une jeune chanteuse du Valenciennois . Elle s'est associée depuis 2010 avec un auteur-compositeur et producteur de musique de la banlieue Lilloise. Son premier single " Les grimoires du temps " a vu le jour en été 2011 sur les plateformes de téléchargement légal.Mais,Tanya WALL, bientôt 17 ans,est avant tout encore lycéenne .

Ses premières chansons avaient été choisies avec le producteur comme un test, c'est d'ailleurs au studio d'enregistrement que le pseudo de TANYA WALL fut décidé avec Colette, nommée " marraine de coeur et confidente", relation proche du compositeur. Très motivé par cette nouvelle voix, Daniel compose plusieurs mélodies et finit par trouver une chanson qui collera à ce timbre exceptionnel : il écrit finalement pour ses 14 ans " Les grimoires du temps ", chanson inspirée à la fois de la légende des Korrigans, d'Alice aux pays des merveilles et des sorciers de la forêt de Brocéliande.Avant d'être lancé dans les bacs, ce titre sera testé sur la toile du net, (Selon le résultat , comme un véritable baromètre !)

A l'origine,Tanya, encore enfant chantait depuis un moment chez elle, avec ses copines et juste pour le plaisir. C'est son père André qui repère dans sa voix quelque chose de spécial qu'il a du mal à définir. ( Elle chantait, comme ça, tout le temps, à la maison .je me suis dit: " ça c'est une belle voix ! Avec un timbre grave bien à elle et bien particulier" ). Pour lui,sa fille a du talent. Forcément subjectif, André demande l'avis à l'un de ses amis, sonorisateur chez Sono Music Lazer à Denain, Christophe, qui confirme ses dires.


" Historique et premières scènes "....

Son ami fera même plus que ça. il décide de la faire chanter lors d'évènements ( fêtes privées, mariages, baptêmes, etc...), Tanya avoue, qu' au départ çà la stressait un peu mais finalement, elle s'est lancée dans l'aventure. De scène en scène, elle s'aguerrit. Et c'est au complexe sportif de Denain pour un gala de boxe et le combat du puncher local "Akim Derghal " en mai 2010,elle n'a encore que 13 ans, dans la salle où elle a eu l'occasion de se produire devant un peu moins de 2 000 personnes, un grand moment, une salle qu'elle a retrouvée, dernièrement, lors d'un match de coupe de France du club de basket. Une salle ou elle a pu tester sa renommée naissante lors de la dédicace de plusieurs premières cartes postales. ( il faut signaler au passage que Tanya est aussi une très grande sportive et se retrouve souvent championne lors de compétitions de Cross inter-scolaire ). C'était pour l'époque sa plus grande scène. Entre deux. André, son père, a entamé de nouvelles démarches; par l'intermédiaire d'un autre de ses proches, Pierre Kretschkowski de ( KMD sonorisation ) qui lui transmet les coordonnées d'un auteur compositeur et producteur de musique:Daniel HERMAN, sous son propre label : " Electro Kitsch Music " (E K M) et aussi en tant que président et co-fondateur de l'association artistique "informusic", il tente le coup. ( j ai décidé de prendre un rendez-vous, dit le père ) . Alors qu'aucun projet n' était prévu au départ, finalement c'est en écoutant sa voix que le contact fut positif , ( il y avait beaucoup d'émotion dans la voix de Tanya )

Mais depuis l'enregistrement de son single, Tanya WALL a eu l'occasion de faire la première partie de Quentin MOSIMANN au 14 juillet 2011 à Denain (sa ville natale), puis avec Florent TORRES et Benjamin BOCCIONI, chanteurs sélectionnés à l'émission "THE VOICE" diffusée sur TF1.


Image and video hosting by TinyPic


Pour l'heure, Tanya WALL continue sur sa lancée avec un répertoire éclectique. Radios et scènes locales vont pouvoir bientôt la découvrir. C'est le programme de promotion prévu par Daniel HERMAN. Timide aux premiers abords,sourire un peu crispé,Tanya change dès qu'elle prend le micro. Capable de chanter des chansons de Lorie pour ses copines,mais aussi sur Edith Piaf, sur Alizée et un peu de R'n'B', elle finit par en surprendre plus d'un .Pour cela, elle va tout donner : ( Quand je monte sur scène , j ai envie de faire partager mes émotions avec le public ).Tanya sera remarquée particulièrement en Belgique, à l'émission Bruxelloise " Les étoiles de BES ", créée par l'animateur Christian BOUVY sur Radio GOLD FM,qui la nommera marraine de l'émission en remportant un diplôme d'honneur pour le prix d'excellence de la chanson et aussi pour la mode et le style de ses looks.

Il y a en un , en tout cas , sur qui l'effet "Tanya" fonctionne à chaque fois : A chaque fois que Tanya chante j'en pleure d'émotion, glisse, un brin admiratif, un père convaincu du talent de sa fille. Annette, la Maman, apprécie mais avec plus de modération.
Et si son papa a naturellement tendance à s'emballer, Daniel HERMAN remet les choses en place: " elle chante bien, mais des voix, on en na vu passer. Il va falloir s'accrocher !" Tanya doit surtout et avant tout se concentrer sur ses études; elle en est consciente. Pour l'heure, pas question de rêver, elle doit encore progresser dans bien des domaines, tout en cultivant sa passion.

( condensé et modifié ) d'après l'article du journal :
Image and video hosting by TinyPic

dimanche 4 mars 2012

POM POM GIRLS & Basket Ball



Parallèlement à la chanson , j'ai aussi quelques petites activités bien ludiques. Mon père étant supporter vétéran du Basket Club de DENAIN depuis pas mal d'années , je me suis proposée avec quelques amies et ma petite soeur de créer un petit groupe de "pom pom girls " (Cheerleaders) , histoire de renouer avec mon côté "majorette" , j'ai été nommée capitaine du club.


Nous nous sommes rendues au complexe sportif de la ville avec les filles volontaires afin de mettre en place une première répétition ... Pas évident pour la toute première ... quelques costumes improvisés ( shorts bleus pour les juniors, et roses pour les capitaines ) , ti-shirt blanc, baskets et ballerines , tout celà dans l'attente du prochain costume traditionnel tel que la minijupe plissée blanche et rouge aux couleurs du club de basket ainsi que les grandes chaussettes assorties.




Pour la deuxième répétition, nous nous sommes installées vers l'accueil avec quelques moyens du bord , ce qui nous a permis d'évoluer pour une petite chorégraphie programmée . Pas évident de se mettre au point et de synchroniser toutes  les filles, Il faut dire que tous les âges sont représentés : de 5 à 14 ans ! Au départ , on accepte quelques erreurs , mais je suis certaine qu'on finira par y arriver comme des Pros !



Attention ! notre club de basket nommé  " DENAIN VOLTAIRE "  n'est pas des moindres ! Il est réputé nationalement ! D'ailleurs vendredi dernier nous avons battu le CSP  Limoges ( 90-85 ) !
" DENAIN VOLTAIRE " étant déjà en Pro B .



Petite histoire de L' association sportive et le Club de Basket " DENAIN VOLTAIRE " :
( d'après Arnaud LECOMTE )

Parmi les belles histoires qui ont jalonné le chemin de basket français, celle de l’AS Denain Voltaire tient une place à part. Denain ou comment une équipe d’écoliers remporta un Championnat et une Coupe de France, plus cinq accessits, dans les années 1960 !
Né dans une cour de l’école Voltaire, après la Deuxième Guerre mondiale, ce club mobilisa les enfants de la région, derrière le panache de Jean Degros, fils de l’instituteur qui créa l'association. « On a gagné une demi-finale de la Coupe (en 1960) contre le Stade Français à trois contre cinq lors de la prolongation ! » s’extasie toujours celui qui fut aussi capitaine de l’équipe de France.
Meneur à poigne, Jean Degros fut le catalyseur d'une équipe qui compensa son manque de taille par la vitesse et l’endurance, credo de l’entraîneur Jacques Fiévé, un professeur d’éducation physique. Vainqueur des « Nationaux » d'Auboué en finale de cette Coupe de France 1960, alors que le club évoluait en Excellence, soit le deuxième niveau de l’époque, Denain fit encore plus fort cinq saisons plus tard en s’adjugeant le titre, un an seulement après être monté en Nationale 1.
L’équipe championne comprenait cinq écoliers de Voltaire. Et un certain Jean-Pierre Staelens, l’homme qui, sous ce même maillot en 1967, allait porter le record individuel de points dans un match de championnat de France à 71, marque qui tenait toujours en 2007.
Outre Degros et Staelens, deux autres grands noms du basket français ont tenté de perpétuer la tradition nordiste : Hervé Dubuisson, formé au club et lancé dès l’âge de 15 ans sur les parquets de N1 (1973), avant de battre tous les records offensifs en équipe de France et en Championnat ; et Valéry Demory, meneur de jeu né à Denain et consacré à Limoges et Pau-Orthez. Mais déjà, le basket pro avait rattrapé la belle histoire. Et Denain, rétrogradé au milieu des années 1970, n'a jamais pu retrouver sa gloire passée, malgré un succès en Coupe de France Amateurs (1984).

                                        Spectateurs, supporters &  Cheerleaders

                                                Mon petit frère avec Nate ROHNERT


                                                        Avec les mascottes !